Serveuses portant des plats

Devenir serveur ou maître d’hôtel

Le service fait partie des métiers de l’Hôtellerie-Restauration.

Quel est le travail du serveur ?

Le serveur/serveuse effectue les opérations de service des plats (dressage des tables ou des plateaux, accueil des clients, prise de commandes…) au sein d’un établissement de restauration ou hôtelier (room-service) selon la charte qualité de l’établissement et les règles d’hygiène et de sécurité alimentaires. Il peut aussi préparer des plats simples.

Les qualités du serveur

Quel que soit le lieu de son activité, le serveur adopte en toute circonstance une présentation et un comportement en cohérence avec l’image de l’entreprise. Il contribue par son professionnalisme au développement de la clientèle. Souriant, disponible, discret et agréable, le serveur sait s’adapter à la diversité de la clientèle et veiller à son bien-être. Il travaille en équipe en appliquant la hiérarchie interne.

 

A quel âge peut-on devenir serveur ?

Le CAP est accessible à partir de 16 ans (15 ans minimum si l’apprenant a complété son année de 3ème).

Dans quel cadre le serveur peut-il exercer son métier ?

Serveur en room-service 

Le room-service s’effectue dans la chambre d’hôtel du client. Le serveur réceptionne la commande et prépare le plateau selon les choix du client.

Il veille à ce que tout le matériel nécessaire soit prévu. En plus du petit déjeuner, d’autres repas peuvent être servis en chambre.

Il peut être chargé également de préparer des plateaux de courtoisie pour des clients VIP et de la gestion du mini-bar.

 

Serveur en restaurant

Avant le service, le serveur nettoie les locaux et le matériel. Il veille à la propreté de la vaisselle et des couverts. Il dresse les tables, met en place les consoles de service et vérifie le matériel à mettre à disposition. Il se charge de préparer les réservations.

Il accueille les clients, leur présente les supports de vente et les informe sur les suggestions du jour. Il est à leur écoute et répond à leurs demandes en les conseillant en cas d’hésitation. Il établit la commande et la transmet en cuisine avec ses particularités s’il y a lieu. En l’absence de sommelier, il conseille, fait goûter et sert les boissons. Il veille au suivi des commandes, renouvelle les corbeilles de pain, les couverts, débarrasse et redresse les tables, propose et sert le fromage, le dessert, les boissons chaudes.

Il établit et présente les additions puis effectue et vérifie les encaissements. Il raccompagne les clients et leur remet les vestiaires.

Il doit assurer la totalité du service en salle depuis l’arrivée du client jusqu’à son départ sans incident. Il anticipe les dysfonctionnements et les changements de rythme.  Il doit faire preuve d’adresse physique et de prudence et être doué d’une bonne mémoire visuelle et auditive. Il veille à la synchronisation des opérations entre cuisine et salle afin d’assurer la fluidité du service en minorant le temps d’attente du client.

Quelle formation suivre pour travailler en salle ?

Le CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant (CAP CS HCR) est un diplôme professionnel national permettant de se former au métier de serveur en deux ans, ou en un un an si l’élève est titulaire du bac. Il est accessible à partir de la 3ème en statut scolaire ou en apprentissage.

Il existe également une certification professionnelle, le CQP de serveur de restaurant.

Une poursuite d’étude est possible via un Bac Professionnel ou un Brevet Professionnel.

Serveur en salle

Combien gagne un serveur ?

La rémunération varie de 1450 € brut à 1800 € brut par mois selon le type d’entreprise dans lequel le métier est exercé.

 

Quels sont les débouchés ?

La diversité des entreprises du secteur (taille, catégorie, localisation géographique) offre de nombreuses possibilités en France et à l’étranger.

Un serveur peut évoluer en exerçant le même métier dans un contexte différent, par exemple en restauration collective. Il peut aussi s’orienter vers un autre métier : barman, chef de rang ou maître d’hôtel.

Quel est le travail du maître d’hôtel ?

Le maître d’hôtel est la personne qui accueille les clients à leur arrivée, les installe à la table, leur remet le menu et la carte des vins. Il les conseille sur le choix des plats et les suggestions du jour et doit savoir en parler en détail. Il prend la commande avant de laisser la place au chef de rang et au sommelier.

Il est aussi le chef de la salle, et orchestre minutieusement le travail des commis, des chefs de rang et sommeliers afin de garantir le bon déroulement et l’excellence du service. Il a l’œil partout, il connaît parfaitement le mécanisme du service en salle, il sait détecter immédiatement le détail à corriger, et lors des repas, il passe de table en table pour s’assurer que chaque client est satisfait. Il peut intervenir ponctuellement dans le déroulement du service pour remplacer un sommelier, pour apporter un conseil culinaire ou encore assister un chef de rang dans une tâche complexe de découpage ou de flambage.

Il est généralement associé au gérant ou au propriétaire du restaurant lors du recrutement et de la formation du personnel de la salle. Il joue également le rôle d’intermédiaire entre la salle, la cuisine et la direction.

Quelle formation suivre pour devenir maître d’hôtel ?

Plusieurs diplômes permettent de devenir maître d’hôtel :

  • le Bac professionnel Commercialisation et Service en Restauration,
  • le Bac sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration,
  • le BTS hôtellerie-restauration.

Quelle que soit la formation initiale choisie, une ou plusieurs expériences de chef de rang sont nécessaires.

Table de restaurant

Quelle est la rémunération ?

Le salaire moyen d’un maître d’hôtel varie entre 2600 € brut et 3250 € brut.

 

Quels sont les débouchés ?

Pour un maître d’hôtel l’évolution est celle de responsable de salle, gérant ou directeur d’un restaurant traditionnel, directeur de la restauration d’un hôtel ou encore directeur d’un restaurant de chaîne.

Se former aux métiers du service au Cefppa

Le CEFPPA Adrien Zeller propose des formations aux métiers du service, du CAP au BTS.

Pour les professionnels

Des formations continues sous la forme de stages sont également offertes aux professionnels du service afin de leur permettre de perfectionner leurs compétences.

 

En savoir plus